• site page de garde

 

« Si le coup d’oeil que nous venons de jeter dans son clair-obscur
a élargi le domaine de l’âme ou s’il l’a troublé,
ce n’est pas à nous, de ce côté-ci, de le dire ».

Alfred Kubin, Les mondes crépusculaires, 1933.